blog

2015: l’année de l’Exposition Universelle à Milan

Expo2015-300x226Ecozema a été reconnu comme Fournisseur Sélectionné par Expo Milano 2015, contribuant ainsi à réduire l’impact environnemental d’un évènement qui a enregistré plus de 20 millions de visiteurs, 150 Pays et organisations participants et  5.000 évènements réalisés en 6 mois d’exposition.
Le plus grand évènement jamais réalisé dans notre pays sur l’alimentation et la nutrition a offert aux visiteurs la possibilité de connaître et goûter aux meilleurs plats du monde, et de découvrir les fleurons des traditions agroalimentaires et gastronomiques de chaque nation représentée.

De nombreux restaurants et entreprises présents à l’Exposition Universelle de Milan ont choisi les produits Ecozema, pour respecter le cahier des charges indiquant, en ce qui concerne les produits jetables, comme les sacs et articles de catering, l’obligation d’utiliser des produits  biodégradables et compostables selon la norme EN 13432. (altro…)

Partager
21/06/2016

Ecozema est partenaire de TEDxVicenza: le pouvoir des idées

TEDxVIDiffuser des histoires et des idées qui puissent devenir source d’inspiration pour chacun: c’est depuis toujours l’objectif de l’organisation TED.

Samedi  7 mai 2016, TED a fait étape à Vicenza. Cette année aussi, Ecozema est partenaire de cet évènement qui s’est déroulé à guichets fermés. Après avoir semé des graines avec la première édition “Planting the Seeds”, TEDxVicenza est revenu pour recueillir les premiers fruits avec le thème Play.Pause.Restart, en mettant l’accent sur la nécessité d’un renouvellement constant.

Pour innover il faut le courage de s’exposer aux risques, de se mettre à l’épreuve en osant un brin d’improvisation. (altro…)

Partager
27/06/2016

Ecozema choisi exclusivement une énergie provenant de source renouvelable, certifiée par le système des Garanties d’Origine

Energia-fonte-rinnovabile-ecozema2Le Développement Durable est le fil rouge qui guide tous les choix de notre entreprise.
C’est le cas pour notre approvisionnement en énergie: grâce à la collaboration avec BeNRG, notre entreprise  utilise exclusivement de l’énergie électrique provenant de sources renouvelables, certifiée avec les titres Garantie d’Origine, contribuant ainsi à réduire les émissions de CO2 à hauteur de notre consommation.

Notre engagement pour la sauvegarde des ressources environnementales se traduit par un ensemble de gestes concrets, voués à réduire l’impact de nos activités, bien au delà des produits que nous fabriquons.

Chaque aspect de la vie de l’entreprise est examinée et nous apportons des améliorations pas à pas.

Alimenter nos équippements avec le l’énergie verte est donc une nouvelle étape dans un parcours qui a débuté au cours des dernières années et qui a amené notre entreprise à obtenir plusieurs certifications en matière de systèmes de gestion environnementale, responsabilité socialecontrôle et innovation de produit.

Partager
27/06/2016

Beaux, pratiques et éco-compatibles : les couverts en Mater-Bi

posate-Ecozema_300x226Depuis plus de quinze ans, nous avons choisi d’utiliser des biopolymères issus de matières premières végétales, donc  de ressources renouvelables, pour produire notre ligne de couverts jetables pour la restauration, dans le but de réaliser des produits de qualité, respectueux de l’environnement et éthiques.

Ecozema a été la première entrepise au monde à proposer sur le marché des couverts certifiés OK-Compost selon la norme EN13432.

Aujourd’hui nous en sommes à la troisième génération de couverts biodégradables et compostables.

Caractéristique de ce produit.

Réalisée en Mater-Bi, cette dernière génération de couverts a reçu de nombreuses améliorations par rapport aux versions précédentes: une meilleure ergonomie, un emballage plus compact, une résistance accrue aux températures élevées et un compostage plus rapide.

Fourchette, couteau, cuillère et petite cuillère en Mater-Bi peuvent entrer en contact avec des aliments jusqu’à une température de 70°C et au terme de leur utilisation, ils peuvent être récupérés avec les biodéchets pour être transformés en compost fertile.

En vrac ou en kit.

Nos couverts sont disponibles en vrac et en version pratique de kits complets avec une serviette. Le kit peut contenir soit le bis couteau + fourchette, soit le tris couteau+fourchette+cuillère.

Une valeur supplémentaire.

Les kits sont emballés avec un film en Mater-Bi et sont assemblés par la coopérative ‘Il Ponte’ de Schio, dans la province de Vicenza. C’est à une coopérative sociale de type B que nous avons choisi de confier ce travail et ainsi nos couverts non seulement respectent l’environnement mais contribuent aussi à l’intégration sociale par le travail.

Partager
21/06/2016

L’EFSA nous explique comment elle évalue la sécurité alimentaire des emballages

efsa300x226Quand les emballages, récipients ou encore les équipements de cuisine entrent en contact avec les aliments, ils peuvent transférer dans ce que nous mangeons certaines des substances chimiques qui les composent.
Se pose alors la question des risques éventuels pour notre santé quand nous ouvrons une boite ou une canette.

Eric Barthelemy, scientifique travaillant à l’EFSA, l’Autorité Européenne pour la Sécurité Alimentaire, nous donne des explications dans une vidéo: Ce spécialiste y parle de l’analyse des principaux matériaux à contact avec les aliments entrant dans la composition des emballages et récipients alimentaires (bouteilles, canettes, cartoons, etc.), des couverts et de la vaisselle (couteaux, fourchettes tasses, assiettes…), des équipements de cuisine (cafetière, bouilloires et mixeurs), ou encore des équipements pour la production industrielle.

De tels objets peuvent être réalisés avec différents matériaux: matière plastique, un des plus diffus, verre, utilisé pour les bocaux et les bouteilles, le métal, utilisé pour les canettes, céramique, silicone, carton, bois, encres, etc.

Ces matériaux sont le plus souvent combinés entre eux : par exemple l’emballage d’un jus de fruit se compose souvent de plusieurs couches alternant plastique, aluminium, carton et encre.

Tous ces matériaux ont des fonctions importantes, la protection contre les microbes, l’allongement de la durée de conservation. Les emballages et autres récipients alimentaires permettent d’améliorer les conditions d’hygiène, facilitent l’achat, la vente et la manipulation des produits alimentaires.

Toutefois, quand ces matériaux entrent en contact avec les aliments, ils peuvent relacher dans les aliments certains des agents chimiques qui les composent. On parle alors de “migration”.

L’EFSA évalue ce  type de risque en étudiant la toxicité potentielle due à l’exposition des consommateurs à de tels agents chimiques. Leur taux de migration dans les aliments dépend de l’agent chimique lui-même, du type de matériau, du type d’aliment ainsi que des conditions de contact, en particulier de température et durée.

Par exemple, la migration vers des aliments secs est plus limitée que celle vers des aliments humides ou liquides. Si l’agent chimique ne migre pas dans les aliments, le consommateur n’est pas exposé à de tels risques. S’il migre, l’évaluation de la sécurité doit garantir que l’exposition des consommateurs se fait sans risques pour leur santé.

Voilà pourquoi les chercheurs déterminent également le niveau de migration des agents chimiques au dessous duquel il n’y a pas de risque pour les consommateurs. Une fois que ce niveau est établi scientifiquement, c’est aux autorités compétentes de décider si l’utilisation de tels matériaux peut être autorisée dans la filière alimentaire.

Partager
25/01/2013